Face aux défis de l’émigration et du vieillissement des Valaisans, il convient de reconnaître les côtés positifs de l’immigration.

La question cependant est : comment faire partager notre culture et patrimoine à ces populations nouvelles ?

Objectifs:

  • Penser le Valais de demain qui sera davantage métissé qu’il ne l’est déjà (à l’exemple des alpages 100% portugais qui sont déjà la norme)
  • Familiariser ces nouvelles populations à notre culture/patrimoine
  • Transmettre des savoir-faire
  • Introduire des actions dédiées dans les programmes scolaires

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *