Administration, finances et politique : système comptable de l’Etat du Valais

Le système comptable de l’Etat du Valais impose aux départements et services de boucler les comptes au 31.12., sans pouvoir compter sur de véritables écritures transitoires (délai limité à la 1ère semaine de janvier). Cette rigueur a pour conséquence que les services cherchent absolument à utiliser leur budget dans la période autorisée, en particulier en fin d’année, de peur de ne pouvoir défendre un budget identique pour les exercices suivants.

Cette réalité est comparable, de manière quelque peu caricaturale, aux dotations données par l’Armée à ses unités. Par crainte de ne pouvoir compter sur les mêmes quantités de fournitures, les stocks de munition par exemple sont liquidés sans retenue afin d’éviter une diminution des dotations pour les prochains services.

Objectifs :

  • Nous proposons d’appliquer un système comptable complet, en autorisant les écritures transitoires. Cette démarche aura pour conséquence une meilleur utilisation des deniers publics et des économies.
  • Il importe que l’Etat adopte une politique permettant de mener de vrais projets nécessaires. Actuellement, la réalité démontre que chacun défend son beefsteack, pas forcément de manière logique, pour que ce dernier ne diminue pas l’année suivante.
  • Une reprise en main de ce domaine permettrait d’économiser de l’argent et de gagner en efficacité dans les investissements.

2 Réponses à Administration, finances et politique : système comptable de l’Etat du Valais

  • Chris

    Il y a bien longtemps que cette pratique préhistorique aurait dû être abolie, aussi à l’armée!!

    • Jean-Marie Bornet

      Absolument d’accord Chris ! Bon dimanche

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *