Administration, finances et politique : investissements

Le canton du Valais n’a quasiment pas de dettes. Le double frein au dépense ne permet pas d’investir dans des moments favorables, comme actuellement avec des taux très faibles et donc avantageux.

Objectifs :

  • Tout en restant prudents, l’Etat devrait s’interroger selon la situation économique s’il ne serait pas judicieux d’investir en contractant des emprunts raisonnables, pour des projets nécessaires et permettant un retour sur investissement dans l’économie valaisanne.

2 Réponses à Administration, finances et politique : investissements

  • Pierre Dimitri Mottier

    Bonjour à tous ! Bravo pour le rassemblement hors partis !
    Plutôt que d’emprunter, pourquoi ne pas dégager SOUVERAINEMENT (sans dette) les liquidités nécessaires ?

    http://valais-budgetaire.123website.ch/

    Description complète d’un projet de financement indolore de l’État : Nouvelles ressources budgétaires pour le canton. Site et document PDF téléchargeable sur le site.

    Comment:

    -stopper les coupes dans le budget ;
    -limiter la fiscalité ;
    -financer sans douleur les prestations de l’État ;
    -finaliser et pérenniser les infrastructures ;
    -recapitaliser les caisses de pension ;
    -diminuer le service de la dette ;
    -crédibiliser la garantie d’État sur la Banque Cantonale du Valais ;
    -déboucher sur un véritable projet de société .

    • Jean-Marie Bornet

      merci de votre message. Nous allons vous contacter. Bien à vous

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *