La mode est aux audits et groupes de travail qui souvent restent sans effet et coûtent cher. Plus de rigueur est nécessaire dans le respect des deniers publics. Il y a lieu d’être transparents, de diffuser les résultats (comme souvent demandé par le préposé à la protection des données) .

Objectifs :

  • Porter avec efficacité les analyses nécessaires pour optimiser le fonctionnement de l’Etat (efficacité / coûts)
  • Appliquer les résultats apportés par ces groupes de travail
  • Assurer un controlling pour vérifier si les mesures ont été concrétisées et ont atteint les objectifs

p.s. : selon des députés, ces derniers n’obtiennent pas systématiquement les infos nécessaires afin de vérifier si les décisions prises par le Parlement, notamment dans le cadre des commissions, ont été appliquées ou non. Il y a lieu de mettre en place les processus permettant un controlling efficace par les autorités concernées.

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *