2017 (PHOTO-GENIC.CH/ OLIVIER MAIRE)

PASCALE LOCHMATTER, CANDIDATE A LA DEPUTATION

Enseignante, 57 ans, Sion

Je suis divorcée et maman de 2 enfants. J’exerce le métier d’enseignante primaire qui s’occupe autant bien de la formation physique, créatrice que du français et des maths. Je suis une personne qui aime et prône le respect, l’honnêteté, la vérité, les échanges d’idées et le contact avec les gens. Je suis dynamique et lorsque je décide quelque chose, j’investis toute mon énergie afin de mener les choses à bien jusqu’au bout.

Ce qui m’a tout de suite interpellée par le RCV c’est cette petite phrase : « Soit on se tait, soit on agit. Nous avons décidé d’agir. » Ensuite en constatant que les idées défendues par le RCV correspondaient tout à fait aux miennes, j’ai été fan. Et je suis sûre que ces valeurs sont celles que veulent tous les Valaisans.

J’ai différents thèmes qui me tiennent à cœur, mais en priorité :

* Attirer les jeunes et les inciter à voter en développant le vote électronique.

* Redonner le droit à l’éducation et à la formation pour tous, car actuellement on se dirige vers la formation d’une élite. Les enfants ayant quelques difficultés scolaires sont sévèrement largués pour cause d’économies.

Je souhaite me mettre à disposition de tous les citoyens et être à l’écoute.

2017 (PHOTO-GENIC.CH/ OLIVIER MAIRE)

HANSRUEDI VON RICKENBACH, CANDIDAT A LA DEPUTATION

Architecte ETS indépendant, 51 ans, Arbaz

Je suis marié sans enfants, installé depuis 27 ans en Valais, responsable d’une PME local de 6 collaborateurs, à Arbaz. Je débute ma 2ème législature au sein du Conseil Communal d’Arbaz dont j’ai été nommé à la vice-présidence cet automne. Faisant partie depuis plus de 20 ans du GDIP (Groupement de la Défense des Intérêts Publics d’Arbaz), partageant les mêmes idées que le Rassemblement citoyen Valais, mais au niveau communal, il était évident pour moi de m’investir pour le RCV.

Le leitmotiv de notre groupement est le soutien à la population valaisanne, rassembler et agir.

Mes intérêts principaux s’orientent principalement à:
– travailler afin de regagner la confiance de notre gouvernance
– mieux vendre et défendre nos opinions à l’extérieur du Valais
– résoudre les problèmes liés à l’aménagement du territoire (Weber – LAT – séisme)
– développement de projets de transport inter-urbain

sion-rcv-gaspoz-mathilde

MATHILDE GASPOZ, CANDIDATE A LA SUPPLEANCE

Enseignante,  47 ans, Grimisuat

47 ans, veuve et maman de deux supers garçons de 19 et 17 ans. J’habite à Grimisuat, je suis enseignante. (en AC&M et arts visuels au CO des Collines de Sion)

Je me mets à disposition du RCV pour rejoindre une équipe motivée à travailler et faire évoluer positivement les intérêts de notre canton.

J’affectionne particulièrement les thèmes liés à la formation obligatoire, ainsi que le domaine du sport pour les jeunes, ses infrastructures et la sécurité. Mais je suis également enthousiaste de découvrir, étudier et approfondir d’autres sujets en toute collaboration.

sion-rcv-aymon-roxane

ROXANE AYMON, CANDIDATE A LA SUPPLEANCE

Conseillère à la vente, 41 ans, Sion

Maman divorcée de 2 ados de 18 et 20 ans, je travaille comme conseillère à la clientèle en confection homme. Par mon métier, j’ai su développer ma capacité d’écoute et de compréhension. De nature dynamique et spontanée, j’aime les relations humaines et les échanges dans le respect de chacun.
Mon fils m’a fait prendre conscience de l’importance de notre implication dans la politique. Selon lui, il est facile de se plaindre, mais faudrait-il encore faire en sorte que les choses changent.
J’ai donc décidé d’agir avec le RCV, proche des valeurs qui me correspondent et donc le manteau m’a séduite : « Soit on se tait, soit on agit ! »
Les thèmes qui me tiennent à coeur :
– La simplification des textes de vote
– Sensibiliser les jeunes à la politique de notre canton (débat pour un suivi, hors période électorale)
Et nous faire connaître.

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *