conthey-rcv-kim-thierry

THERRY KIM, CANDIDAT A LA DEPUTATION

Politologue, 42 ans, Vétroz

Originaire de Thurgovie, j’ai vécu une vingtaine d’années à l’étranger, notamment aux États-Unis où j’ai obtenu une licence en sociologie et en science politique à l’Université Atlantique de Floride.

Actif dans le monde professionnel depuis le plus jeune âge, je mise sur ma formation et mon parcours de vie. D’abords courtier en marchandises et cadre bancaire, puis responsable de mesure sociale pour l’État et cadre dans une école supérieure privée, domaine dans lequel j’exerce en tant qu’indépendant, j’ai plus de 20 ans d’expérience conjuguant les enjeux économiques et sociaux.

Le Rassemblement Citoyen Valais s’empare d’une vision élargie, dépassant les clivages historiques et toute attitude clanique ou sectaire. La reconnaissance de la complémentarité des enjeux est nécessaire à la conservation et à l’évolution de notre magnifique pays. Avec votre soutien et votre confiance, les thématiques sur lesquelles je souhaite travailler de manière durable sont la formation, le social, l’emploi, le développement territorial ainsi que la modernisation et la transparence de nos institutions.

conthey-rcv-bornet-olivier

OLIVIER BORNET, CANDIDAT A LA SUPPLEANCE

Conducteur de travaux, 38 ans, Nendaz

Novice dans la politique, je me suis engagé pour défendre le RCV pour une raison toute simple, je suis désireux de défendre les intérêts du Valais et de sa population.

Notre Beau Valais mérite que l’on s’occupe de lui, pour qu’il garde toute sa splendeur, que ça soit pour la démographie, l’environnement, les transports, le développement et l’aménagement du territoire, mais aussi le développement des énergies renouvelables et le danger sismique, qui seront inévitables dans un futur très proche, autant de thèmes concrets qui subissent des contraintes que la politique et la législation ne règlent pas forcément en accord ni en faveur des régions.

Je suis pour que le développement économique soit orienté vers l’innovation et les enjeux de l’avenir et pour les créations d’emplois. L’état de droit doit être mieux contrôlé par les représentants du peuple et il doit être rappelé à l’administration qu’elle est au service du peuple et non pas l’inverse.

Voilà les raisons qui m’ont fait rejoint RCV.

Osez le changement ! Votez RCV !

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *