Communiqué aux médias

Création de comités régionaux 

Lors de son Assemblée générale, le Rassemblement Citoyen Valais a pris la décision de se structurer en trois régions : le « Haut-Valais », le « Valais central–Martigny–Entremont » et « St-Maurice–Monthey–Chablais ». Une année après son arrivée sur la scène politique valaisanne, le RCV est parvenu à nommer les comités régionaux pour le Valais romand. Il poursuivra son engagement afin de se développer dans le Haut-Valais. Le RCV entend aussi jouer son rôle dans le cadre de la révision de la constitution et lors des prochaines échéances électorales et votations.

Le Rassemblement Citoyen Valais a tenu, après l’Assemblée générale constitutive de 2016, sa première Assemblée générale ordinaire le 23 novembre 2017. 

L’assemblée a tiréun bilan très positif de ce premier exercice. Force est de constater que les résultats obtenus trois mois après le lancement du RCV étaient plus que satisfaisants, en particulier dans la course au Conseil d’Etat puisque le résultat obtenu pour une formation politique fraîchement lancée est sans précédent.

Le premier objectif de notre formation politique a été atteintpuisqu’il s’agissait de faire connaître le Rassemblement Citoyen Valais, ses valeurs et ses engagements. Et nous constatons avec plaisir que le RCV, malgré certains coups bas, s’est fait un nom et joue son rôle dans la politique valaisanne.

Comités régionaux

Le RCV a décidé de se développer par la création de trois régions cantonales qui sont définies de manière pragmatique, bien au-delà des districts. Ainsi trois régions ont été définies par le RCV, à savoir le Haut-Valais, le « Valais central–Martigny–Entremont » et la région « St-Maurice–Monthey–Chablais ».

Le Rassemblement Citoyen Valais est très heureux de la création de cette organisation et de la nomination des comités régionaux pour le Valais romand une année après son arrivée sur la scène politique.

Le comité de la région « Valais central–Martigny–Entremont », fort de 8 membres, sera co-présidée par Hans-Ruedi von Rickenbach (vice-président de la commune d’Arbaz) et Nicolas Hrdina. L’Assemblée générale a également nommé le comité de la région « St-Maurice–Monthey–Chablais », composé de 6 membres, dont les co-présidents Patrice Bigler et Nicolas Muzzetto.

L’objectif de ces comités vise évidemment à étendre le réseau du RCV auprès de la population et être à son écoute.

Défis et perspectives

En plus des 80 thèmes présentés sur notre site www.rassemblement-citoyen-valais.chle RCV s’est engagé dans plusieurs dossiers durant cette période. Il a clairement pris position pour la révision complète et par une Constituante de la Constitution cantonale, s’affiche contre l’édition des JO Sion 2026 et s’engage pour l’enfouissement des lignes THT.

Des réflexions sont d’ores et déjà menées afin d’être actifs lors des élections fédérales et communales.

Sion, le 26 novembre 2017